16/06/2010

Et quelles nouvelles...????

Comment faire pour bien faire? Il y a ceux qui téléphonent tout les jours, écrivent quand ils sont en vacances, passent à l'improviste, invitent pour n'importe quelle occasion... Puis, il y a les autres. On ne les entend pour ainsi dire jamais. Pour les voir, il faut passer chez eux. Ils ne répondent pas toujours au téléphone. Ils ont des projets mais ne les mettent pas en route, peut être débordés par le train train quotidien.

Oui, décidément, les amis sont bien tous différents. Qu'ils agissent d'une façon ou d'une autre ne signifie nullement qu'ils tiennent plus ou beaucoup moins à vous. Les moments passés ensemble sont agréables et divertissants. Non, je pense que chacun agit selon sa disponibilité ou ses habitudes de vie. Certains ont peur de déranger, d'autres pensent avant tout au plaisir de se voir et ne se laissent pas envahir par les corvées ou les heures sup.

Bref, il faut savoir prendre le temps. Le temps de voir ses amis, de voir le spectacle du copain comédien, de voir ses ainés, de fêter un anniversaire en surprise, de dire bonjour au voisin par dessus la haie, de téléphoner à ceux qui habitent si loin et leur avouer qu'ils nous manquent,...prendre des nouvelles

Sans toutes ces histoires de rencontres, de chemins croisés, où et qui serions-nous? Comment aurions-nous grandi si notre scenario avait été écrit autrement?

Alors, je n'attends plus, je dis "ACTION", je prend mon téléphone et je fais un p'tit coucou à ceux qui comptent tant...

09:52 Écrit par Annick dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

14/06/2010

Ne fonce pas si vite, il y a un mur....

Un professeur d'économie dans un lycée annonce fièrement qu'il n'a jamais vu un seul de ses élèves échouer, à l'exception d'une année, lors de laquelle la classe entière a connu l'échec.

Cette classe était entièrement convaincue que le socialisme est une idéologie qui fonctionne et que personne n'y est ni pauvre ni riche, un système égalitaire parfait. Le professeur a alors dit :"OK donc, nous allons mener une expérience du socialisme dans cette classe. A chaque contrôle, on fera la moyenne de toutes les notes et chacun recevra cette note. Ainsi personne ne ratera son contrôle et personne ne caracolera avec de très bonnes notes".

Après le 1er contrôle, on fit la moyenne de la classe et tout le monde obtint un 13/20. Les élèves qui avaient travaillé dur n'étaient pas très heureux au contraire de ceux qui n'avaient rien fait et qui eux étaient ravis. A l'approche du 2ème contrôle, les élèves qui avaient peu travaillé en firent encore moins tandis que ceux qui s'étaient donné de la peine pour le 1er test décidèrent de lever le pied et de moins réviser. La moyenne de ce contrôle fut de 9/20! Personne n'était satisfait. Quand arriva le 3ème contrôle, la moyenne tomba à 5/20.

Les notes ne remontèrent jamais alors que fusaient remarques acerbes, accusations et noms d'oiseaux dans une atmosphère épouvantable, où plus personne ne voulait faire quoi que ce soit si cela devait être au bénéfice de quelqu'un d'autre.

A leur grande surprise, tous ratèrent leur examen final. Le professeur leur expliqua alors que le socialisme finit toujours mal car quand la récompense est importante, l'effort pour l'obtenir est tout aussi important tandis que si on confisque les récompenses, plus personne ne cherche ni n'essaie de réussir.


Voici un petit extrait de discours qui résume parfaitement les choses :

"Vous ne pouvez pas apporter la prospérité au pauvre en la retirant au riche. Tout ce qu'un individu reçoit sans rien faire pour l'obtenir, un autre individu a du travailler pour le produire sans en tirer profit. Tout pouvoir ne peut distribuer aux uns que ce qu'il a préalablement confisqué à d'autres. Quand la moitié d'un peuple croit qu'il ne sert à rien de faire des efforts car l'autre moitié les fera pour elle, et quand cette dernière moitié se dit qu'il ne sert à rien d'en faire car ils bénéficieront à d'autres, cela mes amis, s'appelle le déclin et la fin d'une nation. On n'accroît pas les biens en les divisant."

Dr. Adrian Rogers

10:36 Écrit par Annick dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

12/06/2010

Elles n'ont pas su attendre...

Les filles ont eu bien du mal à garder leur précieux bricolage dans le suspens jusque dimanche! Pourtant, en rentrant de l'école, elles cherchaient où le cacher et mettaient des scenarii au point pour fêter leur papa.

Puis, elles sont redescendues, les cadeaux toujours dans les mains, et les ont déposé sur le bureau, au salon.

Quand papa est arrivé, elles ont craqué et lui ont offert leur paquet respectif, bien emballé, pleines de fierté.

Le premier, celui de Céline, a dévoilé un magnifique calendrier en bois, peint aux couleurs favorites du prince papa. Deux cubes pour marquer les jours, un pour le mois. Très beau, très bien décoré, très pratique. Gros bisous et grand merci. regros bisous.

Flo est là, impassible. Elle attend son tour.

Tout d'abord, elle récite son compliment, avec beaucoup d'intonation, et termine par un gros câlin amoureux! Puis, vient le déballage du cadeau. Le papier est très beau, du papier blanc où la puce a écrit papa partout et de toutes couleurs. Bel effet. Papa découvre délicatement... Le même cadeau que la grande soeur!! Seules les couleurs diffèrent.

cube

Gros fou rire! Papa décide qu'il en laissera un sur le bureau à la maison et emportera l'autre à son boulot, histoire d'égayer un peu son petit territoire privé!

Les filles sont dans des écoles séparées. Je suppose que les institutrices ont les mêmes fournisseurs... En tout cas, les cadeaux plaisent et leur côté pratique leur assure une longue existence.

12:08 Écrit par Annick dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

11/06/2010

Pas de répit, c'est parti!!

Et voila, on y est. Séba commence ses examens aujourd'hui. Compréhension à l'audition en néerlandais. Il s'est entrainé, à écouter un cd scolaire, a regardé les émissions enfantines avec Flo, a revu son vocabulaire et sa grammaire, ... a bien travaillé pour ce premier test.

En fait, il devait avoir un examen en religion hier déja. Mais voila, le professeur étant absent, l'examen est reporté! Super, il aurait aimé le passer pour pouvoir se dire... "ben tiens, en voila un de passé!!" C'est raté! Non pas l'examen mais le passage de celui-ci!lunettes-etude-etudiant_~u27063280

La semaine prochaine est riche en stress de tout genre. Il a l'air d'en vouloir. Confiance confiance. Je crois que c'est le plus dur, arriver à lacher un peu de lest. Le laisser s'organiser selon sa propre logique, sa propre démarche. Et là, j'avoue... c'est dur. Mon côté maman poule a encore très envie de protéger, de couver, de guider, de balayer les dangers, de prévenir. Mais on s'est tous écorché les genoux en apprenant le vélo. Et ça aide à trouver son équilibre. Alors, voila, je me retire sur la pointe des pieds. Je le laisse à ses objectifs et ses apprentissages... Mais si il a besoin, je serai là, pas loin, ...juste derrière la porte....

09:31 Écrit par Annick dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

10/06/2010

Que penser d'une mère qui...

...empêche sa fille de faire de l'athlétisme car son frère n'en fait pas.

...Répond aux éloges des professeur par un "venez voir à la maison comme elle ne fait rien. Rien à voir avec ce que vous me racontez!"

...dit à sa fille qui lui annonce une troisième grossesse, "j'aurais préféré que tu m'annonces une maladie grave!"

...diminue constamment sa fille et ne lui dit jamais qu'elle tient à elle.

...Critique ouvertement sa fille face à sa belle-mère le jour du mariage civil de leurs enfants.

...élève sa fille dans l'esprit de "les autres ont toujours raison, tu n'es rien par rapport à eux!"

...réclame des frais de garde de l'ainé la semaine où nait le second enfant. Garde effectuée au sein du ménage de sa fille.

...prétend que sa fille est une menteuse ou, encore, qu'elle est susceptible et ne comprend jamais rien.

...reproche tout ses stress à cette fille qui décidément la décevra toujours.

...menace de la renier vu son comportement toujours si décevant.

...l'influence sous forte pression de ne pas faire les études qu'elle désire mais bien ce métier... comme sa cousine, pour faire mieux que les autres.

09:10 Écrit par Annick dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

08/06/2010

vtm kzoom

Flo est incroyable. Un jour où elle n'était pas en grande forme, elle se reposait et voulait regarder la télé. En zappant, on est arrivé sur vtm kzoom. Il y avait une émission animée par les K3. Trois jolies jeunes femmes qui chantent, dansent, font des bricolages, apprennent aux enfants à dessiner, proposent des dessins animés, des spectacles de magie, des chorégraphies... Bref, un chouette moment à partager, très varié et riche en humour. Elles sont entourées d'enfants. C'est une ambiance enfantine comme on en a connue dans nos jeunes années avec l'île aux enfants ou le club Dorothée.

vtmkzoom

Les deux grands ont un peu râlés au début car ils n'aimaient pas ça. Mais depuis quelques jours, Flo a voulu regarder à nouveau la chaîne. Et Seb a trouvé interessant d'écouter et de comprendre les dialogues. Et là, je dis chapeau! Car je suis entrée aussi dans le jeu et je m'exerce à retrouver mon vieux woordenschat qui est enfoui dans des sillons cérébraux trop bien scellés!! Et ça revient vite! C'est super!

imagesCA2SMB13

Hier, Flo regardait un épisode de Plop. Elle n'a jamais appris le néerlandais. Tout à coup, elle se met à rire. On lui demande pourquoi et elle répond "ils sont trop marrants, ils dosent des bêtises!!" Mmmmmh ainsi donc la belle commence à comprendre ... Et pourquoi pas après tout! Quel beau moyen d'ouvrir les portes de la communication!!! Je sens qu'elle va encore nous étonner celle-ci, si si , je sens qu'elle va nous surprendre!!

09:45 Écrit par Annick dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

07/06/2010

Tu vas la fermer oui!!!!!

Non mais! C'est incroyable!

Elle est là, sereine, à attendre on ne sait quoi!! Toujours dans la même attitude, impassible quoiqu'il arrive. Et à affronter froid, pluie ou grand soleil avec la même désinvolture.

Parfois elle fait preuve d'une capacité à ... ingurgiter n'importe quoi, même à faire des mariages improbables et elle digère tout, sans prendre un gramme! Arghhhh! Dégoutante!

Par contre, à d'autres moments, elle laisse échapper le trop plein, à accepter de grandes fournées en une fois, il faut savoir mesurer les risques ma grande. Avec un sourire si vaste, tu dois te douter que tu flirtes avec la boulimie!

Ah lala! Heureusement que nous avons la clef pour te soulager !Mais fais donc attention à ne pas accepter n'importe quoi! Surtout en ces temps de révoltes politiques, de courriers indésirables ou encore de fausses pubs. Sacrée boîte aux lettres va!!

arton532-128x130

10:26 Écrit par Annick dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |